Le secret de Teotihuacán

ISBN 9782352845539
Éditeur Editions du Jasmin
Année 2018
Nombre de pages 72
Catégorie Jeunesse
Par Didier Debord
Langue français

5.99 USD

Options de téléchargement

  • EPUB
Agnès et Vincent poursuivent leur périple et découvrent le Mexique.Le voyage d’Agnès et Vincent se poursuit. Cette fois-ci, ils atterrissent au Mexique, pays des Aztèques. Accompagnés de leur nouvel ami Pedro, intrépide Indien âgé de douze ans, ils partent sur les traces mystérieuses de cette ancienne civilisation.Après avoir délaissé l’agitation de la ville et s’être accoutumés au quotidien de la population, tous les trois s’aventurent au cœur de la montagne à la recherche de la légendaire cité de Teotihuacán. Quelles histoires recèle-t-elle ? Les enfants sont fascinés par la beauté des temples, mais ceux-ci cachent un terrible passé. La pyramide du soleil va-t-elle leur livrer son secret ?Suivez Agnès et Vincent dans leur long périple, et découvrez avec eux le peuple aztèque et ses mystères.EXTRAITLe bus s‘arrêtait dans tous les villages et une nuée de marchands ambulants l‘entourait aussitôt. Leurs marchandises sur la tête, ils proposaient à boire, à manger ou à fumer. Les voyageurs passaient un billet par la fenêtre en criant ce qu‘ils voulaient, les marchands criaient un prix, s‘emparaient du billet, rendaient la monnaie qui roulait parfois sous le bus et tendaient la marchandise convoitée. Le chauffeur regardait la scène d‘un air blasé en mâchonnant un sandwich, en buvant un jus d‘orange ou en fumant une cigarette offerte par les marchands ambulants : sa patience avait un prix !Lorsqu‘il estimait que ça avait assez duré, il jetait un coup d‘œil dans ses rétroviseurs, donnait un coup de corne de brume impératif et le bus s‘ébranlait, suivi de quelques marchands ambulants qui terminaient leurs affaires au pas de course. Pas étonnant que le bus ait souvent du retard.Ils roulaient depuis des heures sous le soleil et même la plus populaire des chansons mexicaines ne parvenait pas à sortir les voyageurs de leur torpeur. Les hommes dormaient sous leurs immenses chapeaux et les femmes somnolaient sans quitter du regard leur progéniture et leurs cabas. Vincent et sa sœur regardaient avec curiosité par la fenêtre en discutant à voix basse.