Stendhal

Stendhal
Henri Beyle connu sous le pseudonyme littéraire de Stendhal, né le 23 janvier 1783 à Grenoble et mort le 23 mars 1842 à Paris, est un diplomate français, surtout connu comme écrivain. D'abord engagé comme officier en 1800, il occupe des fonctions d'administration militaire, notamment pendant la campagne de Russie en 1812. Il est plus tard diplomate, consul de France à Trieste. Amateur d'art, il se passionne pour l'Italie lorsqu'il la découvre en tant que jeune officier de l'armée napoléonienne, et y effectue ensuite de nombreux séjours. Il commence par écrire des essais esthétiques, avec une Histoire de la peinture en Italie en 1817, Rome Naples et Florence en 1817, Racine et Shakespeare en 1823, et la Vie de Rossini la même année ; il passe ensuite au psychologique avec De l’amour en 1822, avant de se consacrer au roman. Ses romans de formation Le Rouge et le Noir (1830), La Chartreuse de Parme (1839) et Lucien Leuwen (inachevé) ont fait de lui, aux côtés de Balzac, Hugo, Flaubert ou Zola, un des grands représentants du roman français au XIXe siècle. Dans ses romans, caractérisés par un style économe et resserré, Stendhal cherche « la vérité, l'âpre vérité » dans le domaine psychologique, et campe essentiellement des jeunes gens aux aspirations romantiques de vitalité, de force du sentiment et de rêve de gloire.

Livres